29 novembre 2017

Les années de préretraite et de retraite peuvent parfois sembler plus longues par le changement de rythme de vie que les personnes bientôt retraitées ou retraitées vivent. En devenant bénévoles, ces personnes peuvent combler le temps qui autrefois elles accordaient à leur travail, en plus de répondre aux besoins de leur communauté. 

Les centres d’action bénévole sont à votre service

Alors que le changement de rythme de vie préoccupe les préretraités et les retraités, les centres d’action bénévole (CAB) du Québec, eux, cherchent à répondre au meilleur de leurs capacités aux attentes de chaque nouveau bénévole. 

L’utilité de faire appel aux services offerts par les CAB est d’autant plus évidente lorsque Mme Paula Speevak, présidente-directrice générale de Bénévoles Canada, indique « que les jeunes retraités veulent faire du bénévolat de façon plus stratégique et partager leurs connaissances. […], les organismes communautaires devront s’y adapter. »  

En s’adaptant aux demandes de chaque nouveau bénévole, les CAB cherchent à offrir la meilleure expérience de bénévolat possible. Que vous soyez intéressé par une activité où il sera possible d’utiliser d’anciennes compétences ou par une activité qui en développera de nouvelles, il est de notre devoir, au centre d’action bénévole du Contrefort (CABC), de veiller à ce que vous soyez dirigé vers le meilleur organisme, et ce, en se basant sur vos attentes, vos compétences et vos intérêts.